Qu’est-ce que le ramen japonais ?

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

Le ramen est le plat le plus consommé au Japon, car c’est un plat traditionnel et à la fois gastronomique. Pour savoir le cuisiner, voici quelques astuces.

Les origines du ramen

Le rame est en quelques sortes de la soupe aux nouilles des Japonais ! De la viande, du bouillon et quelques nouilles longues… Il y a de nombreuses recettes de ramen au Japon, car ce plat est depuis toujours très apprécié pour son caractère succulent et à la fois traditionnel. Historiquement, il s’agit de casse-croute des travailleurs de champs. Dans les années 1980, Shigemi Kawahara, le fondateur d’Ippudo et connu sous le nom de « Roi Ramen », a donné aux vieux ramen une nouvelle identité de mode. Parce que les bandes dessinées comme « One Piece » font fureur, ce nouveau ramen est devenu un symbole de la soul cuisine asiatique. Aujourd’hui le ramen est désormais devenu un symbole de la cuisine mondiale.

Comment cuisiner du ramen japonais ?

Pour faire un ramen, il suffit de choisir les pâtes du même nom. Les nouilles ramen sont fabriquées à partir de farine de blé. Il existe de nombreuses recettes de pâtes artisanales, mais le processus est long. Si vous voulez acheter des nouilles spéciales pour cuisiner de ramen, vous pouvez en trouver dans les différentes épiceries asiatiques. Après la cuisson, il faut rincer à l’eau fraîche les nouilles pour qu’elles ne risquent pas de se coller. Pour varier la saveur de la cuisine de ramen, il est possible de remplacer les nouilles par d’autres pates nippones telles que des soba au sarrasin, de nouilles à la farine de riz. Pour un grand bol qui servira de repas, il faut mettre 30 cl de bouillon à base de viande ou poisson, ensuite vous ajoutez 120 grammes de nouilles cuites et 100 grammes de viande en fonction de votre besoin. A la fin, il suffit d’assaisonner avec de la sauce soja ou miso pour apporter un gout original.

Quelles garnitures pour faire la différence

Les ingrédients les plus courants sont la viande de porc (kakuni en cubes ou chashu en tranches), quelques œufs cuits plus ou moins durs, des algues nori, le chinachiku ou menma (pousses de bambou salées). Dans le ramen, vous pouvez aussi ajouter de la ciboule émincée ou oignons verts, du moyashi (germe de soja), de l’ail, du chou, des œufs de morue bien épicés, du kimchi. Enfin, vous pouvez ajouter des garnitures selon votre goût, généralement du toban jan (une sauce chili chinoise), du kara miso, du poivre noir ou du sésame.

Plan du site